Pour avoir une race forte et en santé

Le Highland Lynx possède un look original comportant plusieurs caractéristiques morphologiques. Cette morphologie particulière trouve ses origines dans quatre groupes de mutations génétiques. Chacun des groupes possède ses mécanismes et ses implications physiologiques. Afin d’assurer la santé et l’amélioration du cheptel des Highland Lynx, les éleveurs doivent avoir un code de bonnes pratiques d’élevage clair, défini et bien compris comportant plusieurs mesures. Cela signifie le développement et la gestion de programmes d’élevage dans lequel certains chats sont sélectionnés pour des raisons prédéterminées. Dans tout programme d’élevage de Highland Lynx, la santé doit être la considération primordiale. La sélection des reproducteurs devrait se faire sur toutes les caractéristiques telles que décrites dans le standard et non seulement sur le nombre de gènes, avec l’introduction de croisements constituants dans les programmes d’élevage.

Le comité des bonnes pratiques, en consultation avec les éleveurs, travaillera donc à mettre en place un code de bonnes pratiques d’élevage clair afin de conseiller et d’orienter les éleveurs vers de meilleures pratiques dans le but de produire des chats de qualité, en bonne santé et de bonne conformation ainsi que de travailler le standard du Highland Lynx.

Le code de pratique a comme objectifs de :

  1. Promouvoir l’élevage de Highland Lynx en bonne santé, avec une bonne conformation, un bon tempérament et exempt de maladie congénitale héréditaire;
  2. Encourager l’élevage de Highland Lynx qui se conformera le plus possible au standard du Chats Canada Cats;
  3. Promouvoir la santé, le bien-être et les soins des chats Highland Lynx en tout temps.

Avant de mettre en place ou de modifier le code de bonnes pratiques, les éleveurs seront consultés par le biais du comité des bonne pratiques.